Y a un peu d’nous autres là-dedans : Vic autobiographique

Confession de VV

Peut-on sortir l’auteur de lui-même? Oui? Parce que c’est juste de la fiction? Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Que je te trouve rafraîchissant de naïveté, ami lecteur. (As-tu remarqué qu’il y a à la fois un « î » et un « ï » dans la dernière phrase? Wow, je m’impressionne.)

Moi, je dis non.

Tout moi est dans L’adc, mais jamais complètement. J’ai trouvé ‘achement pratique de bâtir un univers de fiction à partir du matériau que je connais le mieux : JE lui-même. Par contre, je n’ai pas voulu me servir de ce matériau-là pour élaborer les trames narratives. Bref, le contexte autobiographique, oui, l’action, non. Il y a des zones grises, mais c’est à peu près ça.

LES VÉRITÉS

J’ai effectivement laissé une blonde pour devenir le coloc d’un clown et le voisin de mes bons chums; les habitants de ces appartements avaient des ressemblances de caractère avec ceux de l’avenue Casgrain; une jolie voisine « à vocation internationale » habitait effectivement l’appartement du dessus – et le clown aurait bien voulu faire connaissance; j’avais 25 ans en 2001; je viens de la ville de Québec; il existe bine une rose appellée Mme Victor Verdier; j’ai déjà compté combien d’argent Phil Collins fait à la minute…

LES INVÉRITÉS

Personne de ma connaissance ne cultivait du pot; je n’ai jamais fait connaissance avec la jolie occupante de l’appartement à l’étage, ni de loin, ni de proche; je ne connais aucun génie des mathématiques; je n’ai pas de relation chez les motards; je ne sais pas jouer du piano; je n’ai jamais été griffé par une femme-chat; je ne rêve pas d’avoir un cabaret; j’ai des cheveux; je ne parle pas avec des morts; on ne m’a jamais fait de party de bienvenue; je ne connais rien à la muséologie; je n’ai jamais eu de Sunbird; je n’ai pas d’ami défiguré; je ne me suis jamais retrouvé pris entre trois femmes; je ne connais aucune Fredorovna; je ne crois pas aux dons des bonnes femmes; je ne me suis pas remis en question après le 9/11…

Donc, les bases du roman sont effectivement autobiographiques. Ouais. C’est ça…

VV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s