L’ignorance est une bénédiction

Fans de la Matrice, bonsoir.

Ce soir, je distribue un bonbon. Bassement, je récupère un lien Youtube et je te l’offre sous forme d’article de la Verve… Pourquoi pas?

C’est ze scène dans The Matrix, où le traître Cypher scelle son sort en vendant son âme virtuelle à l’Agent Smith. Une pièce d’anthologie. En plus, son discours sur le désir de fuir la réalité dans l’ignorance… comment dire, ça me touche. N’a-t-on pas tous rêvé de pousser le bouton reset?

 

Vic (p) en parle dans le chapitre intitulé Le monde selon Jas, plus précisément dans la séquence identifiée 5159-A Casgrain, le lundi 15 octobre 2001, 18 h 23. (Maintenant que tu as lu le billet précédent, tu comprends comment je découpe mes histoires…) Je me cite donc moi-même:

« C’est l’histoire d’un gars qui apprend qu’il vit dans un monde virtuel, lui et toute l’humanité. Tsé, un film où ça va bien. Un personnage du film, Cypher, affirme quelque chose de profond à propos de cette illusion collective : Ignorance is bliss.  »

Tu vois, même la Matrice est dans mon roman. C’est-y pas beau? Est-ce que ça ne justifie pas ce petit cadeau?

J’ajouterais que son morceau de steak a l’air vraiment goûteux…

Bon appétit.

Ignorance is bliss

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s