Chez Micheline

L’adc contient un autre lieu inventé que j’ai appelé Chez Micheline – un super resto de patate avec un proprio qu’on surnomme Gus. Tu ne seras pas surpris d’apprendre qu’il y a, sur l’avenue Laurier, un peu dépassé Saint-Denis vers l’ouest, un resto de coin de rue qui a inspiré le Chez Micheline du roman. Il s’appelle Chez Claudette. Son café est exécrable, mais il est vrai que sa poutine est top niveau.

Pourquoi appeler ça chez Micheline ? Pour me rappeler des souvenir.

Suis-moi sur les chemins de la mémoire.

Quand j’étais petit, Chez Micheline était un autobus converti en roulotte à patate au coin de la 138 et de la route Tessier à St-Aug-les-Vaches. Par la suite, Ti-Gus, le patron, y a ajouté une crèmerie pour la molle et un immense panneau horizontal au bord de la rue avec de beaux dessins de poutine, de guedilles et de nouilles chinoises. Ti-Gus ouvrait au printemps et fermait avant la neige. (Hiver dans la Florida.)

Il faisait péter un feu d’artifice sur son terrain pour la St-Jean, feu pendant lequel il vendait des roteux pas chers. J’ai failli y frencher ma première fille.

Je n’y ai jamais vu Micheline.

VV

Chez Micheline

Chez Claudette (Google Map)

Chez Micheline (merci abendlicht)

Publicités

3 réactions sur “Chez Micheline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s