PORC-ÉPIC, j’en veux encore

Je suis allé voir Porc-épic à l’Espace GO. Pour me faire du bien, pour voir du théâtre rondement mené et pour me sauver de mes marmots. Ben quoi? Je joins l’agréable à l’agréable… je te conseille de faire de même.

Résultat: un bon, bon, bon moment de théâtre. La scène ouverte, avec le décors hétéroclite qui attend dans la pénombre, les comédiens qui se placent pour donner la pièce – comme des coureurs sur la ligne de départ -, les spectateurs qui acceptent la convention: soit que ces ombres ne seront vraiment là que lorsqu’elles entreront en jeu. La salle qui retient son souffle et se demande ce qui se passera dans l’univers biscornu suggéré par la scénographie inspirée… que ça fait du bien. Moi, ça m’a fait du bien.

À travers des histoires de rencontre entre des personnages improbables, Porc-épic touche à des thèmes rudes, voire violents: le besoin d’être aimé, l’incapacité d’y arriver, la méchanceté des coeurs changeants, la peur d’être rejeté. Et on rit. J’ai ri plus souvent qu’à mon tour.

Pourquoi? Parce que c’est drôle, malgré tout. Pourquoi pas. C’est aussi complètement fou, fantaisiste – et on l’accepte. Très assumé.

La distribution de cette création sert le texte avec une pointe d’audace. Le couple hors-canon que forment Geneviève Schmidt et Antoine Bertrand m’est apparu comme hautement évocateur. Marika Lhoumeau est aussi un choix judicieux; elle livre une Cassandre crédible dans sa totale absurdité.

Comme j’ai oublié mon quotidien pendant 90 minutes pleines, j’ai envie de remercier l’auteur David Paquet et le metteur en scène Patrice Dubois. Ben oui, merci les gars. Il y avait du respect mutuel dans cette aventure sur les planches – respect qui en multiplie l’effet et qui donne une pièce à recommander à vos amis, proches et lointains.

Texte  David Paquet
Mise en scène  Patrice Dubois
Avec  Antoine Bertrand, Jean-Pascal Fournier, Marika Lhoumeau, Dominique Quesnel, Geneviève Schmidt

Critique d’Alexandre Vigneault (La Presse)

(Je sais, lecteur assidu, je suis plutôt positif dans mes commentaires ces temps-ci… mais, que veux-tu, je vois/je lis des choses de qualité. Si c’est moche, je le dirai aussi, n’aie crainte.)

VV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s