Merci Michel (et bravo)

Michel Leboeuf, un ami auteur (et le rédacteur en chef de Nature Sauvage), a eu la gentillesse de lire L’imprimeur doit mourir. Ses commentaires sont une mine de sagesse qui enrichissent mon roman.

Merci Michel. Et félicitation pour Le Québec en miettes qui a remporté le prix Hubert-Reeves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s