L’office du 5 avril… et autres choses utiles

Image

Drake, le 5 avril 2012, en spectacle à Paris

Boooonjour, bonjour. Voici la photo que j’ai obtenue lorsque j’ai tapé « 5 avril 2012 » dans Google Images. Il s’agit de Drake… que je ne connais malheureusement pas. J’y verrai. J’ai tapé « 5 avril 2012 » parce que cette date sera celle de l’office pour mon roman, Le Moderne Cabaret. (Office: processus par lequel un éditeur fait parvenir ses ouvrages aux libraires…) On peut donc supposer que tu seras en mesure d’acheter mes quelques milliers de mots dans les jours qui suivront le 5 avril – juste à temps pour le Salon du livre de Québec.

Nouveau projet… ouaip!

Il semble bien que mon usine à inventer des histoires ait de la difficulté à relaxer. Tu vois, je me suis accroché les pieds dans le Disney World avec la petite famille et, contre toute attente, en plus d’y rencontrer Mickey, le couillon à Dingo, toute la galerie des princesses, etc., j’y ai aussi trouvé un roman. Je me rends compte que ce sont souvent les circonstances et les lieux qui allument mon besoin d’écrire. C’était comme ça pour L’adc et il en va de même pour Dix-Neuf (mon roman historique). Dans l’avion du retour, j’étais déjà en train de me raconter un bout d’histoire.

En gros, ça part de l’idée que Disney est une promesse. Trop parfaite. Trop significative. Ergo, trop risquée. Le monde merveilleux qui nous est proposé me semble porter en lui-même un immense risque d’échec. Je vois donc Vic Verdier, de retour à Disney quelques années après une première visite avec sa famille. Le lecteur va y découvrir une série de situations plus dramatiques que ne devrait le permettre l’univers de bonheur du bon vieux Walt… J’ai encore envie de repousser les limites. Tu ne devrais plus t’en étonner…

Un peu de critique littéraire éclair, tant qu’à y être

Un avertissement en passant: Churchill’s Secret Agent, un roman d’espionnage par Max et Linda Ciampoli, est nul, nul, nul. Ne pas lire. Je l’ai arrêté. C’est tout dire.

Et juste là…

Ce soir, je regarde le football (Saints vs 49ers) et si c’est trop moche, je vais ouvrir une ancienne version de Grand Mal et voir si je n’ai pas envie de m’y remettre. Je me prépare une partie de saute-roman!

Ciao,

VV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s