VicTOIRE: L’Empire bleu sang remporte le prix Jacques-Brossard 2015

Vic_prixJBrossard

Photo Caroline Beaulieu

Communiqué

Prix littéraire : Vic Verdier remporte le prix Jacques-Brossard 2015

Montréal, 8 mai 2015 – Vic Verdier a reçu aujourd’hui le prix Jacques-Brossard pour son roman L’Empire bleu sang (Joey Cornu Éditeur). Un jury de cinq membres a sélectionné le lauréat parmi les 70 auteurs en lice. Il remporte ainsi la bourse de 3000 $ rattachée au prix.

L’action de L’empire bleu sang se déroule dans la ville de Québec qui domine le monde grâce à la découverte de riches filons de diamants sous le bien nommé Cap Diamant vers la fin du 17e siècle. L’exploitation éclairée de cette richesse par le clergé a fait du bourg colonial la plus puissante cité-État au monde. En 1887, les autorités religieuses, avec la complicité des créatures hybrides du professeur Raumeo, éliminèrent la secte des Crucifiés. Cent ans plus tard, la société de Québec glisse inexorablement vers une organisation basée sur l’hybridation génétique.

Les jurés ont particulièrement apprécié l’audacieux mélange des sous-genres « uchronie », dans la réécriture de l’histoire de Québec et du Québec, et « steampunk », surtout dans ses emprunts à H.G. Wells. Ils ont aussi noté la construction astucieuse du récit qui forme un casse-tête choral à recomposer par le lecteur. Enfin, ils se sont dit impressionnés par l’écriture puissante de l’auteur, en prise directe sur la réalité malgré son ampleur historique.

Trois finalistes ont été retenus au cours des délibérations. Outre le gagnant, Élisabeth Vonarburg et Biz se sont aussi distingués. En 2014, Madame Vonarburg a publié le roman remarqué Hôtel Olympia (Alire) ainsi qu’une nouvelle dans la revue Solaris. Quant à Biz, son roman Mort-Terrain (Leméac éditeur) lui a valu de nombreux nouveaux fans.

Lire la suite

Publicités

Vic est finaliste du Prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique

Intro_backgroundLes finalistes du prix Jacques-Brossard 2015 ont été annoncés. Il s’agit de:  Biz pour Mort-Terrain, Élisabeth Vonarburg pour Hôtel Olympia et… roulement de tambour… Vic Verdier pour L’Empire bleu sang.

Me voilà en excellente compagnie.

Le prix sera remis le 8 mai prochain, en soirée, à la Maison des écrivains, rue Laval à Montréal, à l’occasion de l’ouverture officielle du congrès annuel Boréal.

Le prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique récompense l’auteur de la meilleure production annuelle pour adultes dans le domaine de la science-fiction, du fantastique et de la fantasy. (Rien que ça, lecteur excité.) Il s’agit du nouveau nom du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois, qui existe depuis 1984, décerné par Passeport pour l’imaginaire.

Voici leur annonce officielle.