Vic a lu pour toi: Les fils d’Adam de David Bédard

David Bédard écrit bien et ça éclaire son récit noir. Il y a un rythme soutenu dans ce thriller. Dès les premiers paragraphes, on sait qu’on va avoir droit à une histoire un peu débile, gore et « in your face ».

La prémisse est simple et cadrée rapidement: une jeune femme déçue, sur le point de partir dans l’Ouest du Canada, accepte le rendez-vous d’une homme plus âgé. Ils sont supposés aller au restaurant – les choses ne se passent pas du tout comme prévu. Elle est retenue prisonnière quelque part au nord de Montréal et découvre la folie des Fils d’Adam.

On aime Les fils d’Adam parce que:

  • On veut se plonger dans une histoire de séquestration qui sort de l’ordinaire;
  • On a envie de rencontrer des personnages décalés, hors de la réalité normale, choisis pour assouvir des pulsions malsaines;
  • On a le goût de plisser les yeux en lisant des scènes dé-gueu-las-ses;
  • On aime essayer de comprendre ce qui se passe vraiment derrière les écrans de fumées qui enveloppent les personnages;
  • On est curieux de rencontrer Marcel et sa grosse bite 😉

Donc, beau travail, David. J’ai eu bien du plaisir dans tes pages.

On en jase bientôt – tu restes tellement pas loin de chez moi… tout près du Manoir terrible qui sert de demeure à tes fils de crottés, en plus.

Ciao.

VV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s